Le Carré Des Anges est une œuvre participative de l’artiste Jean Cerezal-Callizo.

Constitué d'un ensemble de dés à coudre en porcelaine blanche sur lesquels figurent anonymement des photographies argentiques des portrait d'enfants qui lui sont confiées, le Carré Des Anges propose la mémoire virtuelle des êtres en perpétuel devenir que nous sommes à travers les trois moments du temps (passé, présent et futur) qu’il met en scène.

Le dé à coudre symbolise la transmission par la filiation, tandis que son caractère d’objet de collection exprime l’idée d’une humanité composite partagée entre maturation et simple pullulement. Dans l’esprit des grandes allégories mythiques, le Carré Des Anges invite à une réflexion sur les relations de l’un et du multiple, où la fragilité des existences tend à se dépasser elle-même dans un continuel renouvellement.

Jean Cerezal-Callizo vous invite à prendre librement votre place dans cette œuvre d’Art en affirmant ou en témoignant de votre existence dans un geste de mémoire individuel et collectif sur fond d’Humanité.